Les confessions du poëte Elie Stéphenson, lauréat du prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde

10 décembre 2020 à 06h50 - 1031 vues
Télécharger le podcast

Pour sa trentième édition, le prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde a récompensé le poète guyanais, Élie Stephenson​ pour l'ensemble de son œuvre. Au micro de Radio Mayouri Campus, chez lui, il revient en exclusivité, pour nous sur cette distinction, ses œuvres, la place de la Guyane dans ses écrits et nous parle aussi de ses projets. C'est un homme certes, diminué par la baisse de sa vue, néanmoins, lucide sur la vie, son environnement, sur le monde, à l'esprit vif, d'une rare intelligence, qui manie la langue de molière avec une aisance rare, toujours prompt à partager son expérience mais surtout ses connaissances.
L'organisation, qui a fêté cette année ses trente ans de vie, a également récompensé l'écrivaine haïtienne Yanick Lahens et le Martiniquais Alfred Alexandre, portant à trois le nombre de lauréats. www.mayouricampus.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article