"De la poussière" en Haïti, à Microsoft: ce jeune homme vous encourage de "continuer à grimper"

06 octobre 2020 à 08h55
Un doctorat à 28 ans, cadre chez Microsoft, professeur à l'université aux Etats-Unis..., ce jeune Haïtien veut que vous ne laissiez pas votre situation ou vos origines définir votre valeur.

Le premier jour d'octobre, Stevens Bonhomme, 29 ans, partage des photos de souvenir sur son compte Facebook. Des photos qui racontent son parcours, d'Haïti où il étudiait parfois à la lumière des bougies, jusqu'aux Etats-Unis où il travaille actuellement, quatre diplômes en main dont un doctorat, pour le géant Microsoft.

Six ans après avoir quitté Port-au-Prince, cette ville haïtienne qui a "forgé" sa personnalité, le jeune Haïtien estime avoir fait du chemin. Il se réjouit surtout d'avoir réalisé l'un de ses rêves les plus chers: devenir un docteur avant ses 30 ans. Ce rêve, il allait le matérialiser en 2019, à seulement 28 ans, en décrochant un doctorat en Gestion des affaires, à la CalUniversity.

"Mec, ça a été un long chemin"

"Mon histoire est celle d'un enfant [issu] d'un pays pauvre [...], qui n'a pas laissé sa situation définir sa valeur, mais a plutôt maximisé chaque opportunité offerte, a-t-il témoigné sur ses réseaux sociaux. Le chemin vers la grandeur est souvent plein d'obstacles et de bosses conçus pour tester notre résilience et notre persévérance. Aujourd'hui, j'ai un doctorat et je travaille chez Microsoft, mais quand je regarde ces photos, je ne peux m'empêcher d'être ému et de me dire "Mec, ça a été un long chemin".


"J'ai quitté Haïti pour rejoindre ma famille en 2013. Et depuis, j'ai essayé de me plonger dans la culture américaine et de naviguer dans un système qui m'était inconnu. En cinq ans de scolarité aux États-Unis, j'ai pu obtenir quatre diplômes: un diplôme d'associé en économie, un baccalauréat en économie d'entreprise, une maîtrise en économie appliquée et un doctorat en administration des affaires", raconte-il lors d'un échange avec Loop Haiti.

Même si tout semble paraître facile, Bonhomme assure que cela n'a pas été le cas. Sur Instagram, dans un post, il raconte avoir été tenté, à maintes reprises, d'abonner. "Je me souviens encore des jours que je visualisais aujourd'hui avec l'espoir d'un avenir meilleur. Je me souviens surtout des nuits où j'ai failli abandonner ... Mais je suis reconnaissant pour les matins suivants et pour tous ceux qui m'ont permis de continuer. Je vous remercie !".

Avec ses diplômes, l'ancien du Collège Canado Haïtien travaille chez Microsoft en tant que Client Success Manager. Il est également professeur à l'université, fonction à travers laquelle il essaie, dit-il, "d'aider et de donner aux gens les moyens d'atteindre leur grandeur. [...] J'y suis allé et j'ai découvert que c'était possible", insiste-il.

Célibataire et sans enfant, pour l'instant, Bonhomme se concentre sur l'avenir et ce qu'il l'y attend. Il invite les jeunes Haïtiens ou autres à ne pas se laisser définir par leur situation ou leurs origines. Sa devise: "si vous pouvez le façonner dans votre esprit, vous le trouverez dans votre vie". Quelque soit la situation, "continuer de grimper!!!!", conseille-t-il.

Source : Loop

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article