Coronavirus : la Guyane entre en stade 2


05 avril 2020

La Guyane passe au stade 2. Le stade 2 a pour objet de freiner la propagation du coronavirus. Au 3 avril 2020, 61 cas ont été testés positifs au Covid-19 en Guyane, 1 patient est actuellement en réanimation, 4 patients sont hospitalisés pour suivi médical, 27 patients sont désormais guéris.

Des zones de circulation

Dans un communiqué, la préfecture et l'Agence régionale de la santé de Guyane à travers le Covid info s’expliquent sur le passage en stade 2 en Guyane. En clair, le stade 2 a pour objet de freiner la propagation du coronavirus. Ce plan a été déclenché car des zones de circulation ont été identifiées sur le territoire. La multiplication et le regroupement des cas autochtones dans les mêmes espaces, alertent sur la progression de l’épidémie.
Avec ce stade 2, l’objectif des pouvoirs publics est de limiter la diffusion du virus et d’empêcher ou, tout du moins, de retarder aussi longtemps que possible le passage au stade 3, où le virus circulera largement dans la population.


Un nouveau plan d'actions

Le passage du stade 1 au stade 2 implique une adaptation du plan d’actions. Ce plan en stade 2 « conduit les médecins à présumer plus volontiers d’un diagnostic Covid-19 dans la population générale (…) une adaptation des mesures de repérage et de diagnostic des patients qui présentent des symptômes compatibles avec le Covid-19. À ce titre l’ARS a anticipé le passage en stade 2 en donnant dès la semaine dernière des consignes d’élargissement des tests » précise le communiqué.
De nouvelles mesures ont été prises pour le territoire de la Guyane, tout en maintenant les mesures initiales :
• Renforcement du confinement.
• Accueil médicalisé à l’aéroport.
• Interdiction de se rendre en communes isolées dans les 14 jours suivant un retour en Guyane.
• Mise en place d’un accueil pour l’isolement des cas confirmés ne pouvant pas se mettre en
quatorzaine dans de bonnes conditions dans leur lieu de vie.
• Lancement de la production de masques, blouses, et charlottes en tissus et de masques
en plexiglas.
• Rappels par les services de la préfecture des personnes placées en quatorzaine.
• Visites à domicile des services de sécurité intérieure afin de contrôler la quatorzaine.
 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article